Le sang du cordon, un don pour la vie !

Durant la grossesse, dans la salle d’attente du médecin échographe, nous avions découvert une affiche qui parlait du don du sang du cordon ombilical. Puis à chaque rendez-vous, nous passions devant, on attendait sagement notre tour et on lisait tout ce qui était devant nos yeux pour faire passer le temps un peu plus vite.

image-4

Puis de fil en aiguille, avec mon mari chéri on se dit que cette initiative est quand même très bien. Transmettre un bout de nous, de notre histoire afin de faire avancer la recherche et pourquoi pas sauver une vie !

Déjà bon, dans la vie de tous les jours, je suis assez sensibilisée au don du sang classique puisqu’en tant qu’étudiante j’ai organisé avec mes camarades des collectes sur les campus de ma ville. cc Célia <3 ! Mais je pèse– pesais- moins de 50kg du coup, aucun médecin n’a jamais voulu me prélever.

Bon là il s’agit de tout autre chose. Donner la vie et profiter de ce bon moment pour aider les autres, moi ça me parle, et vous ?

Un peu d’informations, issues du site sangdecordon.org que je vous incite à aller voir!

 » Chaque jour en France, un patient est greffé avec des cellules souches issues du sang de cordon ombilical. Prélevé à la naissance, le sang de cordon peut guérir plus de 80 maladies parmi lesquelles des cancers du sang. Face à ces enjeux de santé publique, la Fondation Générale de Santé s’est mobilisée pour renforcer l’action des autorités et devenir l’un des premiers acteurs français de la collecte de cellules souches placentaires, pour répondre aux besoins des patients et des chercheurs. »

Qu’est-ce que le sang de cordon ?

 » Le sang de cordon (ou sang placentaire) est le sang qui reste dans le placenta et le cordon ombilical après la naissance de l’enfant. Durant la grossesse, ce sang est vital pour le bébé mais, après la naissance, ce sang devient inutile. Il est alors détruit dans la plupart des cas. « 

Le consentement

 » Le don de sang de cordon est un geste libre, anonyme et gratuit. Ce don ne sera rendu possible qu’avec un consentement signé, ainsi qu’un entretien médical prénatal comprenant des questions sur la future maman et ses proches. La sincérité des réponses est déterminante pour garantir la sécurité du patient qui recevra le sang de cordon prélevé lors de votre accouchement. La décision de donner ou non le sang de cordon n’affectera en aucune manière la qualité des soins que la maman et l’enfant recevront. « 

Il existe des contre indications qui pourraient empêcher une maman d’effectuer ce don. Nous en faisons partie. Ma pré-éclempsie, la drogue qu’on m’a injecté pendant 3 jours, les difficultés d’Arthur à sa naissance, ma température (39°C) et l’heure à laquelle Arthur est venu au monde, et oui parce que dans ma maternité c’est jusqu’à 20h… Arthur est né à 20h15 mais vu toutes les autres raisons il ne valait mieux pas :)

Liste des contre indications ici !

Les maternités autorisées à effectuer ce prélèvement

Pour réaliser un don de sang de cordon, il convient de choisir une maternité du Réseau Français de Sang Placentaire. Seules ces maternités possèdent l’agrément des Agences Régionales de Santé pour effectuer ces prélèvements et les stocker dans des banques publiques. Voici la liste des maternités où l’on peut réaliser un don de sang de cordon en France :

carte_maternites

Source : Sangdecordon.org

Le geste du prélèvement

Le prélèvement de sang de cordon a lieu dans les minutes qui suivent l’accouchement, lorsque le cordon ombilical vient d’être coupé et que le placenta est encore dans l’utérus. Ce prélèvement ne modifie pas les gestes classiques de l’accouchement. Il est indolore et ne présente aucun risque pour la maman et l’enfant. Ce prélèvement pourrait ne pas être réalisé si les sages-femmes devaient pratiquer des gestes médicaux prioritaires.

779742_detail_popup-copie-2

 

Je trouve cette initiative très importante. Nous avons la chance de devenir parents et il est aussi important d’aider les autres. La maladie ne touche pas que les autres !

Et vous, aviez-vous eu connaissance de cette possibilité pendant votre grossesse? Est ce que cela vous intéresse ? Avez-vous pu le faire ? Votre avis est important pour des futurs parents, n’hésitez pas à laisser un commentaire …

Update : 20 décembre 2016 … cet article a été rédigé en 2013, les choses ayant évolué depuis je vous invite à parcourir le net et découvrir plus d’infos sur dondesangdecordon.fr pour avoir de vraies infos actuelles <3favicon

6 thoughts on “Le sang du cordon, un don pour la vie !

  1. Pingback: MyLittleBird, un blog à découvrir ! » Babidy

  2. En 2009 lors de mon accouchement personne ne nous en a parlé seulement le jour de l’accouchement ce que je trouve dommage mais c’était il y a 4 ans j’espère que l’info est largement diffusée maintenant. Mais dans tout les cas nous avons dit oui de suite ! Et je n’ai rien remarqué pendant le prélèvement ils m’ont juste signalés qu’il venait de prendre le sang du cordon je le referai sans hésiter lors de mon prochain accouchement

  3. Aucune trace de ça dans la maternité que j’ai fréquenté. Merci pour ce bel article très instructif. J’ai appris plein de choses, je vais aller voir si en Belgique, ça existe de la même façon..Tu as raison, c’est hyper important de penser aussi aux autres, surtout quand le geste est si simple!

  4. Perso, j’en ai eu connaissance dans les même circonstance que toi (salle d’attente..). Après discussion, j’en ai parlé avec Super Papa et on à voulu le faire. Mais je me suis vu refouler d’emblé, sans même faire aucune analyses. En effet, ayant fait 2 AVC à l’age de 18 ans, et vu les antécédents familiaux direct et indirect, les sages femmes et médecins nous on signifier que c’était donc pas possible.

    Sachez qu’il y a des critères assez stricts, mais que justement, c’est rassurant. En plus, outre le geste qui sauve, il faut savoir que ça ne fait pas mal au bébé ni à la maman, donc pas de raison d’avoir peur !!
    Donc si vous avez la possibilité de le faire, faîtes le, c’est super important !! =)

  5. Bonjour,
    J’en ai entendu parler quand je faisais mes études et c’est un sujet qui m’a passionnée.
    Ils font encore beaucoup de rechercher là-dessus, et je suis certaine que l’on pourrait guérir plus de maladies dans quelques années.
    C’est quelque chose qui ne coûte rien mais qui peut sauver une vie donc bien sûr j’ai voulu le faire..
    Seulement j’ai accouché un jour férié et du coup impossible de le faire. J’en ai parlé à ma soeur qui elle a pu le faire un peu après :)
    Je trouve que c’est quelque chose d’important.. 😀
    Belle journée

  6. Ah nous cela nous parle …. :-( 1 ans presque jour pour jour avant la naissance de bébé , son papy paternel est décédé d une leucémie ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *