Flashback sur mon accouchement : le don du sang de cordon.

C’était en 2013, (cliquez ici si vous souhaitez relire mon billet), je vous présentais le don du sang de cordon ombilical que nous pouvons réaliser durant notre accouchement. Offrir ce petit bout de nous, pour sauver des vies, la votre, celle de votre enfant ou celle d’un autre, c’est un geste utile, un geste pour la vie.

Sachez que la recherche a beaucoup avancé, je ne m’y connais pas assez pour tout vous expliquer en détail mais de nos jours grâce à ces petites cellules souches qui ont fait le lien pendant 9 mois entre la maman et le bébé, on soigne des maladies (notamment des maladies du sang!) et ça vaut bien quelques prélèvements !don de sang du cordon Comme il y a encore des couples qui ne sont pas informés lors du suivi de leur grossesse, je trouvais important de vous partager aujourd’hui ma 2ème expérience heureuse, celle que je suis ravie d’avoir effectuée, au nom de la vie, du don de soi.

Il y a 3 ans, je m’étais intéressée à ce geste durant ma grossesse. Je savais que la maternité où j’allais accoucher le proposait. En revanche, j’avais été déçue au moment venu que les moyens pour le réaliser ne soit pas en adéquation avec la valeur du geste. Le personnel formé pour ce type de prélèvement n’était pas nombreux, seules 1 ou 2 sage-femmes étaient habilitées à la faire sur tout le pôle, il fallait donc bien tomber et pousser accoucher au moment opportun ! Je vous le donne en mille, je n’avais pu à l’époque réaliser ce geste qui me tenait à coeur…c’était pas faute d’avoir passé 72h de travail de déclenchement en salle de naissance pouik pouik pouik ! Il y a eu aussi des raisons médicales qui ont fait que le prélèvement n’était pas possible donc finalement pas de regret, je le voulais, je n’ai tout simplement pas pu.

Bref, je gardais en tête qu’en cas de 2ème bébé, je le demanderai de nouveau et cette fois ci youpiiiii le protocole avait progressé et toutes les équipes de garde étaient en capacité d’effectuer le prélèvement.  Ma santé le permettait, j’en ai de suite informée la sage femme qui m’a prise en charge dans l’après midi, nous avons échangé sur la méthode, j’ai rempli mon formulaire de consentement. C’est un don qui est anonyme et gratuit. L’échantillon est désormais tracé mais ne porte pas notre nom et rejoint une banque du sang pour servir le jour où un malade recherche un donneur compatible ou pour la recherche.

Et pour tout vous dire, le prélèvement s’est fait tellement vite que je n’ai rien vu. En fait il est réellement indolore et sans risque ni pour la maman ni pour le bébé. Le prélèvement a lieu dans les minutes qui suivent l’accouchement lorsque le cordon ombilical vient d’être coupé et que le placenta est encore dans l’utérus. Concrètement Andréa était sur moi, ça n’a duré que quelques secondes ou minutes je ne sais même plus puisqu’il ne modifie pas les gestes médicaux de l’accouchement. L’infirmière ayant réalisé le geste était là en plus de l’équipe de salle de naissance. Elle attend son tour avec son plateau dans un coin pour ne gêner en rien le travail de ses collègues.don du sang de cordon

Evidemment, même s’il est souhaité par la maman, le prélèvement n’a pas lieu si les sages-femmes doivent porter leur attention sur des gestes médicaux prioritaires après la naissance, ils ne prennent aucun risque.

Je tenais à vous partager cette expérience, heureuse, plein de positivité, utile, parce qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait, la vie est belle mais peut aussi parfois être cruelle. Quand tout va bien, que l’on profite de nos familles, des sourires de nos enfants, d’autres vivent des moments qui ne devraient jamais arriver dans une chambre d’hôpital, froide, stérile parfois avec toute la distance que cela implique. Rien n’est plus précieux que la santé il ne faut pas l’oublier.

 Si ce geste vous intéresse => filez lire le site officiel dondusangdecordon.fr ou renseignez vous auprès de votre sage femme ou de votre obstétricien.

Et vous, aviez-vous eu connaissance de cette possibilité pendant votre grossesse? Est ce que cela vous intéresse ? Avez-vous pu le faire ? Votre avis est important pour des futurs parents, n’hésitez pas à laisser un commentaire …

favicon

2 thoughts on “Flashback sur mon accouchement : le don du sang de cordon.

  1. Ce don, nous voulions le faire, j’en ai parlé à ma sage femme lors d’une visite à la maternité et elle m’a dit que malheureusement la maternité ne le pratiquait pas… Dommage pour une aussi grosse maternité en banlieue parisienne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *