Flashback sur mon accouchement : le don du sang de cordon.

C’était en 2013, (cliquez ici si vous souhaitez relire mon billet), je vous présentais le don du sang de cordon ombilical que nous pouvons réaliser durant notre accouchement. Offrir ce petit bout de nous, pour sauver des vies, la votre, celle de votre enfant ou celle d’un autre, c’est un geste utile, un geste pour la vie.

Sachez que la recherche a beaucoup avancé, je ne m’y connais pas assez pour tout vous expliquer en détail mais de nos jours grâce à ces petites cellules souches qui ont fait le lien pendant 9 mois entre la maman et le bébé, on soigne des maladies (notamment des maladies du sang!) et ça vaut bien quelques prélèvements !don de sang du cordon Comme il y a encore des couples qui ne sont pas informés lors du suivi de leur grossesse, je trouvais important de vous partager aujourd’hui ma 2ème expérience heureuse, celle que je suis ravie d’avoir effectuée, au nom de la vie, du don de soi. Continuer la lecture

« Bonjour grossesse », plateforme pour futurs et jeunes parents !

bonjour-grossesse plateforme mam

Quand on « tombe enceinte » – expression très bizarre pour dire que bébé s’est implanté !- et qu’il s’agit de notre première grossesse, nous nous retrouvons vite perdues. Il y a celles qui sont très bien entourées, de la famille, des amies, qui géographiquement ne sont pas isolées. Puis il y a les autres, celle qui essuie les plâtres pour toutes ses copines ^, qui n’a pas forcément « maman » pour l’accompagner dans cette nouvelle -oh combien importante- étape de la vie. Et puis, nous n’avons non plus envie de tout partager non plus aussi non ? Continuer la lecture

La routine soin de #LittleStrawberry

Tout comme Arthur depuis sa naissance (j’en ai parlé ici à l’époque!) , nous utilisons les produits de soin de la marque Klorane Bébé ! A base de calendula – physiocalenduline très exactement – il s’agit de la nouvelle gamme Klorane Bébé. Nous utilisons parfois le lait de toilette, l’eau micellaire et les lingettes pour se débarbouiller en vadrouille. Mais pour le change du siège, je ne modifie pas mes habitudes : le liniment oléo-calcaire.

Certains le font maison, moi je l’achète ! Je le veux le + naturel possible niveau composition mais avec un contenant pratique.lilikim sofalange matelas à langer ergonomique liniment oléo calcaire laboratoires gilbert Continuer la lecture

Notre coin change idéal avec le matelas Sofalange !

Lorsque j’ai organisé l’implantation de la chambre bébé d’Andréa, je me suis posée la question de l’utilité d’un coin à langer. Pour Arthur, 1er bébé, nous avions acheté une chambre complète, à savoir Lit à barreaux, commode à langer et armoire ( de la gamme Lola chez Sauthon) .

Avec l’expérience de ce 1er enfant, je me suis demandée si c’était vraiment essentiel d’avoir ce coin change dans la chambre et s’il n’était pas plus facile de la changer directement sur le lit. Il y a 1 lit 1 place dans la chambre pour me permettre de venir la nourrir -la nuit notamment !

Et puis finalement, une commode à langer, ce n’est pas qu’un plan à langer, c’est aussi des rangements ( on manque cruellement de rangements dans cette maison ou je conserve trop de choses peut être aussi ^^), bref j’étais finalement convaincue de remettre ce meuble dans la chambre de bébé.

Voici donc notre coin commode à langer où Andréa aime être allongée, on papote, on se fait des sourires, des arheu, bref on communique bien entre nous ! lilikim sofalange matelas à langer ergonomique Continuer la lecture

Les premiers souvenirs – BabyNote

Il y a 3 ans pour la naissance d’Arthur, je découvrais que dès l’instant où bébé est né, on note tout. Le suivi est important, puisque, que ce soit pour la mise en route de l’allaitement maternel ou au biberon, les premières heures, les premières têtées, les premiers jours sont primordiaux.

A l’époque( il y a 3 ans donc^^) , la maternité m’avait fourni une feuille A4 en noir et blanc tout ce qu’il y a de + basic (en gros des colonnes sous Excel recto verso !). Bon ça n’enlève en rien le souvenir qui est couché sur papier mais j’avoue qu’une fois à la maison cette pauvre feuille quelque peu froissée me faisait de la peine. J’aurai voulu ( si l’on m’avait prévenu qu’il fallait noter tout ça) prévoir un joli carnet pour garder tous ces petits détails, dans la boîte de souvenirs.logo Continuer la lecture